Les rebonds du secteur de l’hospitalité bruxelloise face à la crise: « La crise est le moment de se réinventer »

Hospitalité bruxelloise face à la crise.

Mars 2020, la crise sanitaire touche de plein fouet la Belgique. Aujourd’hui, nous ne sommes pas  encore sortis de cette crise … Face à ce défi, les secteurs du Tourisme , de l’Evénementiel et de la Culture se sont réinventés plus que jamais afin de rebondir au mieux. Une foule d’entrepreneurs ont fait preuve de flexibilité et d’imagination afin de garder la tête hors de l’eau tout en révélant parfois beaucoup de solidarité. Nous vous avons sélectionné quelques exemples méritants.

Vous n’aviez jamais imaginé vivre un teambuilding en télétravail ?

En cette période de fin d‘année, beaucoup d’entreprises souhaitent organiser un teambuilding pour leurs équipes afin de terminer l’année sur une note positive. C’est pourquoi la société Oh-Chef -qui habituellement propose à ses clients de leurs envoyer des chefs à domicile ou en entreprise- a pivoté son offre en proposant des cours de cuisine et des dégustations virtuelles à faire entre collègues, le tout accompagné d’un jeu, de quoi fédérer les équipes dans la bonne humeur.

Un peu plus loin, nous découvrons la société  Wannaplay, une Agence de Teambuilding au service des événements d’entreprises. En quelques semaines, les fondateurs ont mis au point  « le visio detective » ,un jeu coopératif entre équipes qui vous plongent dans le rôle d’un d’inspecteur à la recherche du coupable..

Quant à la société Discover Belgium – une entreprise qui depuis 10 ans est la référence en matière de visites guidées des villes belges et de leurs saveurs – elle a du également se réinventer sous un nouvel angle et  Delicious Belgium est né. « Nos événements mis sur pause, nous avons réfléchis à une alternative gourmande pour remercier les collaborateurs. Une toute nouvelle boutique en ligne, remplie de délicieux produits belges, artisanaux et biologiques a vu le jour. (lien ici)

Dans la continuité du tourisme digital, nous retrouvons Imagine Belgium situé sur la Grand Place de Bruxelles. Cette nouvelle start-up bruxelloise  a pour objectif de révolutionner le secteur touristique en utilisant des technologies innovantes. Concrètement, vous avez la possibilité de profiter pleinement d’un voyage pour (re)découvrir la Belgique grâce à une expérience de réalité virtuelle. D’ici 2021, les visiteurs profiteront d’une véritable attraction touristique de 60 minutes, mêlant réalité virtuelle, projections 360°, mapping et 4D.

Pivoter son offre pour mieux toucher sa cible : l’hospitalité bruxelloise rebondit face à la crise

Prenez votre batterie Naki et chargez votre smartphone où que vous soyez en déplacement.

Avec des centaines de stations Naki Power dans les principales villes européennes, vous pouvez louer et rendre une batterie portable quand vous en avez besoin, principalement dans les restaurants et cafés. Suite à la crise que nous traversons, Naki power a revisité sa proposition. Après la fermeture des restaurants et bars, nous retrouvons désormais ces batteries portables dans les grands magasins, restés accessibles aux clients. Les avez-vous déjà vues ?

La plateforme en ligne Oneframe  permet aux entreprises publiques et privées d’exposer numériquement des œuvres d’art du vaste portefeuille de oneFrame sur n’importe quel écran de la société . Rendre l’art accessible à tous, un leitmotiv.  Durant la période de confinement alors que les entreprises étaient fermées, Oneframe a décidé de réorienter sa cible et de mettre à disposition son catalogue d’ œuvres d’art numériques dans les maisons de repos pour qu’à travers l’art les personnes âgées se sentent moins seules.

L’entreprise Freva avec ses e-room kits permet au secteur hôtelier d’économiser jusqu’à 30% d’énergie grâce aux objets connectés dans les chambres d’hôtels. Confinement oblige, la société a utilisé ses imprimantes 3D et s’est rapidement lancée dans la fabrication d’écrans de protection (visières en plastique) destinés gratuitement aux travailleurs de première ligne.

Dans le secteur de l’hôtellerie, le Made in Louise,  boutique hôtel à Ixelles propose désormais un espace de co-working pour ceux désirant télétravailler au calme.

Quant au JAM hôtel de Saint Gilles, les chambres de cet hôtel ont été transformées en petits espaces pour accueillir les soirées privées tout en sanitaires.

Côté HORECA, le restaurant le Local Bruxelles , véritable laboratoire innovant, réunissant dans une cuisine zéro-déchet un ballet de chefs survoltés ainsi que Pistolet original restaurant 100% belge ont renforcé leurs services de Take away et de Delivery pour rester au plus près des besoins des consommateurs.

On n’a pas peur d’avoir peur, en tant qu’entrepreneur

Aviez-vous déjà pensé expérimenter un lunch digital? C’est pourtant ce que propose la société Foodiz créée en 2020. Convaincu que le télétravail anéantit la culture d’entreprise et l’esprit d’équipe, Foodiz propose aux employeurs de re-connecter leurs employés en livrant à travers toute la Belgique un « Connect box thématique » livré à la maison, un peu avant le début du lunch digital entre collègues.

Vous aviez jamais pris le temps de visiter le Musée Wiertz, le Palais de Charles de Lorraine, le Librarium, Musée Meunier, le Parlamentarium, la Maison de l’histoire européenne, le musée des Egouts, le Centre belge de la bande dessinée ou encore le musée de la banque nationale ? Durant la période de confinement , ces différents musées ont donné un accès gratuit aux visiteurs via des visites virtuelles, de quoi donner envie d’y retourner en présentiel d’ici quelque temps.

Le secteur Evénementiel extrêmement impacté par cette crise sanitaire a dû se réinventer plus que jamais. La société Konligo, propose – grâce à une technologie innovante – des stands d’exposition robustes réutilisables et installés en moins d’une demi-heure.  Pour montrer leur soutien au personnel soignant, 1000 petits déjeuners ont été déployés à l’hôpital UZ Brussels en sous l’une de leur structure.

Dans le monde académique, une action a été mise en place au sein de l’ISALT (bachelier en management du tourisme et des loisirs), pour soutenir les étudiants qui ont fait confiance au secteur. L’hashtag #tourismemoijycrois est une action déclinée dans les 3 années du bachelier. Cette initiative permet aux étudiants d’organiser des activités en invitant des partenaires du secteur pour montrer les perspectives d’ouverture des métiers du tourisme, malgré la crise sanitaire.

Sans surprise, les secteur du tourisme, de l’événementiel et de la culture ont été parmi les plus affectés par la crise du Covid-19. Au fur et à mesure de l’évolution de la crise sanitaire, les entreprises de l’hospitalité bruxelloise ont su faire face à la crise en montrant de nombreuses capacités adaptatives.